Pourquoi une surélévation en bois ?

Le projet d’agrandir sa maison peut se traduire par la réalisation d’une surélévation en structure bois. C’est une alternative à la construction d’une extension de maison qui nécessite une emprise au sol disponible, ce qui n’est pas toujours le cas, soit en raison d’une parcelle trop petite, soit pour des raisons d’urbanisme édictées par le PLU (Plan Local d’Urbanisme). La construction à ossature bois permet d’avoir une durée de travaux écourtée par rapport à une solution de maçonnerie avec des parpaings. L’ajout de surcharges non négligeables sur les murs de la maison nécessite de vérifier que les fondations existantes permettent de reprendre la totalité des charges.

La déclaration de travaux ou le permis de construire sont bien sûr à déposer avant d’entreprendre les travaux, avec recours à un architecte lorsque la surface de plancher dépasse 150 m2. Le choix d’une entreprise spécialisée dans les travaux d’agrandissement en bois permet de sécuriser le déroulement du projet.

Comment surélever ?

Ajouter un étage

L’ajout d’un étage complet est une des possibilités pour réaliser la surélévation d’une maison qui ne comporte qu’un rez-de-chaussée. Dans ce cas, le bas de la toiture arrive au niveau haut du RDC, c’est-à-dire que les combles non aménagés, voire non aménageables suivant le type de charpente, voient leur hauteur finir à zéro sur les murs extérieurs de la construction. L’agrandissement de votre maison par surélévation consiste à déposer la toiture, à ajouter des murs périphériques en structure bois, puis à reposer une toiture environ 2.50 m à 3 m plus haut. Ces travaux pour créer un nouvel espace constituent un vrai projet architectural et il faut vérifier que l’étage supplémentaire respecte les équilibres et les règles de proportion habituels en architecture.

En général, les combles n’ont pas de plancher porteur ; il y a donc la nécessité d’en créer un, en installant des poutres d’un mur porteur à l’autre, associés avec des lambourdes qui vont supporter les panneaux du plancher. L’avantage de cette solution par rapport à une dalle en béton armé ou en poutrelles hourdis est qu’elle est plus rapide, plus économique, plus légère et a moins de répercussion sur le RDC dont le faux-plafond peut être conservé.

Différentes étapes

Dépose de la toiture

Quelle que soit la surélévation prévue, la première étape consiste à déposer la couverture et la charpente de la toiture existante. Cela revient également à déposer l’isolation extérieure ou intérieure éventuelle. Cette opération doit être effectuée après un repérage minutieux effectué par l’entreprise de charpente-couverture pour déterminer les précautions à prendre. Le montage de l’échafaudage avec respect des normes de sécurité est un paramètre important. Il ne faut pas oublier la dépose de la zinguerie fixée sur la toiture tels que chêneaux et descentes d’eau. Après dépose de la couverture en tuiles ou autre, des liteaux et des chevrons, la charpente est enlevée au besoin avec un camion grue ou une grue suivant la configuration des lieux et la charge maximale à manutentionner. Le bâchage de la maison est bien évidemment à faire chaque soir et lors d’épisodes pluvieux pour protéger les parties découvertes.

Travaux Zen vous accompagne dans tous vos projets d'agrandissement :