Rénovation d’une maison ancienne

Dans la panoplie des rénovations de maison, la rénovation d’une maison ancienne fait partie des travaux de rénovation les plus conséquents. Que ce soit une longère, un corps de ferme, une maison bourgeoise du début du 20ième siècle ou une maison des années 70, que vous en héritiez, que vous achetiez cette construction ou que vous y habitiez depuis longtemps, le projet de rénovation de cette maison ancienne est à aborder avec méthodologie, assisté de bons professionnels tant en maîtrise d’œuvre qu’en assistance à maîtrise d’ouvrage, avec des travaux réalisés par des artisans maîtrisant parfaitement les techniques de rénovation.  Ces précautions permettent de maîtriser les coûts, le délai et la qualité finale.

Ne pas oublier de s’intéresser aux aides financières, crédit d’impôt, éco prêt à taux zéro car ces travaux concernent obligatoirement la rénovation énergétique. : une foultitude de notices à lire, de dossiers à remplir avec des documents à joindre, mais de l’argent à économiser.

Dernier point important : il faut garder le cachet de ces belles demeures, car elles contribuent à donner de l’intérêt et de la beauté à notre environnement.

Menuiseries extérieures

Lors de la rénovation d’un corps de ferme ou d’une bâtisse du début du siècle dernier, il est rarement possible de conserver les fenêtres existantes. Et ce pour plusieurs raisons :

  • Les fenêtres concourent à la performance énergétique de la construction; les fenêtres d’époque étaient en simple vitrage; au niveau isolation thermique et également pour l’isolation phonique dans le cas d’une maison située dans un univers bruyant, le remplacement des fenêtres et des portes-fenêtres d’origine est absolument nécessaire pour poser des menuiseries en PVC, en aluminium, en bois ou mixte bois/aluminium avec double vitrage, voire triple vitrage.
  • Dans une maison ancienne, les ouvertures existantes sont souvent de petites dimensions et n’apportent pas suffisamment de lumière naturelle à l’intérieur des pièces. Notamment, au rez-de-chaussée, la création de baies vitrées permet de rendre les pièces de vie, salon, salle-à-manger et même chambre ou bureau plus agréable à vivre.
  • La redistribution des pièces dans l’habitation entraine également une modification des ouvertures et provoque de fait le remplacement des menuiseries.
Gros-œuvre

Quand le projet de rénovation d’une maison ancienne est à l’ordre du jour, il faut s’assurer que, ce que l’on appelle communément le gros-œuvre, soit en bon état. L’état des fondations, les fissures, voire les lézardes présentes ou non dans les murs, la présence de tirants métalliques pour stabiliser le déversement des murs, des traces de l’humidité remontant par capillarité sont autant de points à investiguer pour permettre une maîtrise du budget prévisionnel des travaux.

Notamment, dans le cas d’une maison en pierre, tous les murs porteurs sont à ausculter pour éviter toute surprise pendant les travaux.